Archive pour juin 2009

Privilégier ce qu'on fait face à ce que l'on est ?

Récemment, j’ai été choqué de voir certaines réactions concernant la mort de Michael Jackson.

En effet, certaines personnes se permettent d’occulter totalement ce qu’il était, au bénéfice de ce qu’il faisait. Est-ce normal ?

Je m’explique.
Cette personne disait : La musique à perdu le roi de la pop, c’était le plus grand des artistes, etc … D’accord, je veux bien qu’on accorde quelques éloges aux personnes décédées (comme c’est habituellement fait par la masse), mais, se doit-on d’ignorer totalement quelques atrocités qu’il aurait pû commettre ?
Doit-on, sous prétexte que c’était un chanteur très connu, ignorer totalement le fait qu’il aie été impliqué dans des affaires de relations sexuelles avec des enfants ?

Je vous laisse réflechir sur ce sujet …

5 commentaires

Tricherie, mensonge : La seule façon de réussir ?

La seule façon de réussir dans ce monde est-elle de tricher, de manipuler, de mentir ?
Pourquoi est-ce que plus des trois quarts d’une promotion d’étudiants d’informatique ne passent leurs heures de devoirs qu’à tricher ?

N’est-il donc pas possible, pour quelqu’un ne trichant pas, de réussir ?
J’ai du mal à saisirl’intérêt. Vous aurez votre diplôme, mais vous n’aurez rien derrière. En plus, vous aurez peut-être un problème de conscience d’avoir quelque chose que vous ne méritez pas. Bien que je ne le pense pas.

Je n’ai pas triché de l’année … et je vais probablement la rater. Où est la justice ?
Celui qui est honnête se plante, ceux qui trichent réussissent ? C’est ça le monde ?

Un commentaire

Sujets de philo au bac 2009

Section L
Le langage trahit-il la pensée ?
L’objectivité de l’histoire suppose-t-elle l’impartialité de l’historien ?
Expliquer un extrait de Le monde comme volonté et comme représentation de Schopenhauer.

Série ES
Que gagne-t-on à échanger ?
Le développement technique transforme-t-il les hommes ?
Expliquer un extrait de De la démocratie en Amérique d’Alexis de Tocqueville.

Série S
Est-il absurde de désirer l’impossible ?
Y a-t-il des questions auxquelles aucune science ne répond ?
Expliquer un extrait de Essai sur l’entendement humain de John Locke.

Un commentaire

Qu'est-ce que réussir sa vie ?

Cet article fut mon rendu dans le cadre d’un cours de Culture et Communication.

Quel sentiment de bonheur peut nous envahir quand, après une longue vie, nous prenons enfin le temps pour revenir sur notre vie. Nous aspirons tous à pouvoir nous dire que nous avons réussi notre vie, bien que nous ne voulions pas voir ce jour poindre, pour diverses raisons connues de tous.

Peut-on avoir réussi sa vie si la vie ne nous a pas réussi ?

C’est tout à fait possible. La vie n’apporte parfois pas ce qu’on désire, elle est parfois injuste, mais elle apporte également de bonnes choses si on persévère.

Réussir sa vie, c’est avant tout avoir réussi à réaliser ses grands projets de vie. Ces grands projets, qu’on commence à former dès le plus jeune âge, et qu’on affine, voire qu’on remodèle entièrement au fur et à mesure que les années passent.

Ce premier point implique que nous ayons de grands projets, et que nous ne les abandonnions pas en cours de route. Comme disait Oscar Wilde, nos rêves doivent être assez grands pour ne pas les perdre de vue quand on les poursuit. Certes, au départ il disait ça concernant la sagesse, mais ceci s’adapte parfaitement à la situation. Réussir sa vie passe par l’accomplissement, avoir accompli ce qu’on peut juger d’important, ce qui a pu nous fournir un grand bonheur, à un moment donné.

Du point précédent, on peut remarquer qu’il est nécessaire d’associer ces grands projets au bonheur, car le sentiment de réussite de sa vie passe bien évidemment par le bonheur. Autant on peut accomplir beaucoup de choses, autant il n’est pas évident d’être heureux de ce que l’on à fait.

Comment réussir à atteindre ce bonheur tant nécessaire ? Il est important de réfléchir à ce qu’est le bonheur, tout d’abord.

Le dictionnaire pourra nous dire que le bonheur est un état de satisfaction, à l’accomplissement d’un désir.

Résumant ces deux points, il serait donc possible de réussir sa vie en accomplissant ses propres projets de vie, mais uniquement si ceux-ci sont de réels désirs.

Désirs, motivés par plusieurs facteurs, de survie pour certains, de richesse pour d’autres …

Réussir sa vie semble donc quelque chose de totalement subjectif … Chacun peut, de son point de vue, réussir sa vie, s’il arrive à avoir des rêves correctement dimensionnés pour être réalisés. Aller sur la lune, est, par exemple, assez difficilement réalisable.

Cependant, d’un point de vue extérieur, peut-on considérer que les autres réussissent leur vie ?

Pour comprendre ce qu’est la vie, il faut être cynique. Seulement, atteindre le cynisme implique que l’on ne soit plus capable de s’émerveiller, ni d’être étonné de ce que la vie nous apporte, et risque de plonger dans une profonde dépression … Dépression qui empêche de pouvoir se sentir heureux et accompli. Le cynique n’aura pas eu l’impression d’avoir réussi sa vie.

Pour conclure, réussir sa vie implique de tendre vers le cynisme, mais d’être capable de garder sa capacité d’émerveillement et de surprise. Ou alors ne pas être conscient de ce qui se passe, et vivre sans se soucier d’autre chose que de soi.

3 commentaires