Archive pour octobre 2013

Comment j’ai appris à mon corps à manger moins

Vous le savez peut-être si vous me suivez sur Facebook (et que donc vous profitez d’un pourrissage régulier de votre timeline grâce à moi :D), j’ai débuté un régime il y a maintenant presque un an, fin octobre 2012.

Un an, c’est long. Au départ, je n’avais pas vraiment prévu que ça dure aussi longtemps. Je pensais pouvoir agir de manière radicale et perdre mes kilos en trop en quelques mois seulement …
La première étape que je m’étais fixé était de perdre 33 kg, donc d’atteindre les 90. J’avais clairement abusé sur ma façon de me nourrir et de vivre ces 4 dernières années, et il était temps d’inverser la balance.
Aujourd’hui, il me reste 3kg à perdre pour atteindre ce premier objectif, fixé globalement « à la louche ». Depuis, je me suis rajouté une seconde étape à 5kg de moins. Parce que je sais que je peux le faire, ce n’est qu’une question de temps.

Si je devais lister les points que j’ai changé dans mon comportement pour presque-atteindre cet objectif, je dirais :

  1. Manger moins
  2. Bouger plus

Voilà, c’est aussi simple que cela. Je suis très difficile niveau nourriture … je mange des légumes maintenant … mais la liste est rapidement limitée. La solution a donc été de manger moins.

Au départ, j’ai remplacé tous mes repas du soir par quelque chose de léger, comme une soupe, c’était idéal pendant l’hiver.
Progressivement ensuite, j’ai diminué ce que je mangeais … pour arriver, aujourd’hui, à ne quasiment plus manger le soir. Certains diront que c’est « mal ». A ceux-là, je réponds généralement « C’est mal si on se venge le lendemain ».

Ce n’est pas mon cas. J’ai, par force de persuasion de mon propre corps, réappris à manger moins … et à me contenter d’un ou deux repas par jour. Bien évidemment, je sais que cela ne durera pas, et j’envisage bien évidemment de reprendre un rythme un peu plus normal pour « stabiliser » mon poids … et ne pas entamer une perte qui deviendrait dangereuse pour moi. Mais tout d’abord, il me faut finir mon « programme » 🙂

De la capacité à manger un « quintuple hummer » (10 steaks, 5 tranches de pain de mie, salade, tomates, etc.) dans un fast-food, j’arrive à me contenter d’un ou deux repas dans une journée faiblement active … voire trois, éventuellement, si je suis affamé le soir (mais toujours, toujours léger).

 

Ensuite, il y a le point « bouger plus ». On pense immédiatement au sport. Effectivement, une séance de sport décrasse, elle fait du bien. Mais il n’y a pas que ça. Il y a de petits gestes, comme par exemple marcher 15 minutes au lieu de prendre les transports en commun … je dirais qu’entre 30 minutes et une heure de marche par jour fait un bien fou. Ca entretien, ça réchauffe, et en plus, ça évite les transports bondés 🙂
Eviter de prendre la voiture pour aller faire des courses quand le supermarché est à moins d’1km, par exemple … on fait de plus petits achats, mais on se fait du bien.

Je me suis beaucoup renseigné sur Internet pendant cette année, j’ai pu en sortir quelques nombres utiles :
– 1 kg de graisse, ça représente environ 8 à 9000 kcal.
– 1h de course, ça fait environ 600 kcal de consommées.
– Notre corps au repos consomme environ 2000 kcal, à ne rien faire.
– Un repas conséquent dans le fast-food au M jaune, c’est quasiment 2500 kcal.

 

Le sport fait donc effet, oui, mais l’alimentation est, pour moi, le point principal d’une perte de poids efficace et durable. En effet, faire un footing pour « perdre » le « domac » de la veille est strictement inutile, car pas assez efficace.

En espérant avoir pu aider certains lecteurs …

 

Oh, j’oubliais : il faut une motivation sans faille (ou presque, on peut faire des pauses de 1 à 2 mois quand on en a marre)

Pas de commentaire